• Club_2c410f3d9f7938ceda5adb5c2bdcfd6bc97b0388b
  • Club_351fc4b88eb0793976eeb6aa542e6abd8e70cc3d8
  • Club_5e179d749057b5603e8471537b047b16ca3067f54
  • Club_651fc4b88eb0793976eeb6aa542e6abd8e70cc3d8
  • Club_7fd29f4422afb8fddf2645ddcdd68a59b32543274
  • Club_851fc4b88eb0793976eeb6aa542e6abd8e70cc3d8
  • Club_10f79bdf51d9e626d2c983510a8ed0e0d7b3975cff
  • Club_1351fc4b88eb0793976eeb6aa542e6abd8e70cc3d8
  • Club_18b655b7ce0f9b78f1d103f8a5d087df27b094c9da
  • Club_203cdfd5aeacbe0d350585d1175446d2be320f7bdf
  • Club_21165d79b1b0c6ebfbc2f1c7edd9be8628458d6f76
  • Club_228b2dbfd3687680721e33a4fda3fa48bd45ab3d74
  • Club_23767a94f57b8f579311fa6e7fb1de273f512367fc
  • Club_24d49e628bcac22b20cf7840e9ec8d5a37ad6faadd
Actualités
LIENS UTILES

FEGAFOOTCAFFIFA

SPONSORS
DIFFUSEURS OFFICIELS

National Foot 1 2016-2017 / 13ème journée : CF Mounana, un champion contrarié !

 

Sacré champion honorifique de la mi-saison avant l’ultime journée de la phase aller du National Foot 1, le CF Mounana a finalement capitulé et perdu son statut de seule équipe invaincue jusqu’à la 12eme journée en concédant sa première défaite de la saison lors de l’ultime levée de la phase aller. La faute, à l’AS Mangasport déchaîné et conquérant de celui-ci sur le score de 2-0 au stade de l’Amitié. Conséquence, le club de la Comilog conforte et consolide sa 2e place au podium à 3 points du leader et relance dans le même temps l’intérêt de la phase retour, et ce en attendant l’issue du match en retard de la 12ème journée entre le CF Mounana et le Stade Migovéen prévu mercredi 29 mars 2017 à 16h au stade Augustin Monedan.

 

En suivant le rythme, Akanda FC est parvenu également à compléter le podium en dominant Lozo Sport 2-1 pour garder sa 3e place au classement général.

 

7 victoires ont été enregistrées en autant de rencontres disputées ce week-end.

 

L’AS Mangasport rompt l’invincibilité du CF Mounana

 

La joie des mineurs autour de leurs coéquipiers buteurs (Miyogo et Ndoutoumou)

 

 

6 points séparaient le leader (31 points) de son dauphin (25 points) avant le coup d’envoi du derby délocalisé au stade de l’Amitié dans l’Estuaire, comptant pour la dernière journée de la phase aller. C’était l’occasion pour le CF Mounana de repousser son rival l’AS Mangasport à 9 points en cas de succès et mieux, à 12 points virtuellement en cas de prochaine victoire lors du match en retard programmé ce mercredi 29 mars au stade Augustin Monedan.

 

Contre toute attente, le leader le CF Mounana a été surpris et conquis par l’AS Mangasport sur le score de 2-0. Entrés en cours de jeu, les jeunes Alain Rodrick Miyogo (85e) et Roy Aboubacar Ndoutoumou Koné (90+3e) ont offert une belle et précieuse victoire aux mineurs. Une victoire qui vient mettre fin au ‘’règne sans partage’’ du CF Mounana et brise ainsi son invincibilité après 11 matches consécutif sans avoir enregistré la moindre défaite. Conséquence, les joueurs du coach Mbo Bondjuni deviennent la première formation à venir à bout du champion à mi-parcours. En réduisant l’écart à 3 points (en attendant le résultat du match en retard de leur victime du jour), les mineurs relancent surtout l’intérêt du championnat lors de la phase retour à venir.

 

Côté mounanais, l’objectif sera maintenant d’oublier cette contre-performance qui a tout de même gâchée la fête du titre honorifique en battant le Stade Migovéen mercredi afin de reprendre une bonne marge (6 points) sur Mangasport.

 

Moustapha Kouyaté (Akanda FC) porte les siens et rejoint Diallo Malé (AO CMS) en tête du classement des buteurs

 

L'attaquant d'Akanda FC inscrivant le premier but (1er plan à gauche)

 

 

Pendant ce temps, au stade de Nzeng Ayong, l’attaquant d’Akanda FC, Moustapha Kouyaté inscrivait un doublé décisif (23e et 60e) synonyme de co-meilleur buteur (avec Diallo Malé attaquant AO CMS) au classement avec 10 buts chacun. Malgré le but d’Arnold Yembi (90+4e), les Logovéens se sont inclinés sur la marque de 2-1. Conséquence, les poulains de Brice Ondo passeront la trêve sur le podium à la 3e place. Quant aux visiteurs, ils resteront à la ligne médiane du tableau du classement général, à la 7e place.

 

L’AS Pélican  reste à la porte du podium et bloque le FC 105 au fond du classement

 

Yoann Nani Nono (Balle au pied), auteur du but victorieux face au FC 105

 

 

Simultanément à Owendo au stade Idriss Ngari, le Canon 105 n’est pas parvenu à toucher les ailes du Pélican et s’est même incliné à domicile sur le score de 2-1. Les buts de Junior Aubyang (3e) et Yoann Nani Nono (53e) pour les Migovéens contre celui d’Auxence Nzengue (15e) pour les Owendois, ont permis aux Lambarénéens de rester à portée du podium (à 3 points de la 3e place) et laisser coincer les Canonniers à la dernière place du classement (14e).

 

Rich Mvele Ebale (AO CMS) torpille Adouma FC à Lambaréné

 

Les visiteurs (en bleu-azur), vainqueurs à l'extérieur

 

 

Du côté de Lambaréné au stade Jean Koumou, l’unique but du match signé de Rich Mvele Ebale (90+1e - attaquant AO CMS) a permis aux Mbéristes non seulement de gommer la lourde défaite subie face à Akanda FC 3-0 lors de la 12ème journée, mais surtout d’enchaîner avec une 3e victoire de rang à l’extérieur. Ils gagent 1 place en passant de 6e à 5e au classement général. Alors qu’Adouma FC lui, régresse de la 8e à la 9e place.

 

Port-Gentil FC prend un bon bol d’air et Missile FC poursuit sa chute

 

L'équipe de Port-Gentil FC a surpris Missile FC

 

 

Enfin pour le compte des matches de dimanche, la surprise est tombée au stade Pierre Claver Divounguy. En battant 2-0 Missile FC par le truchement des buts de Douglas Mintogo (46e) et de Darlin Ginola Makosso Ibouily (88e), Port-Gentil FC a non seulement pris un bon bol d’air en passant de 11e à 10e au classement mais surtout a poussé sa victime du jour aux portes de la zone rouge. Conséquence, le club de la défense nationale finit la phase aller en passant 8 journées de suite sans enregistrer la moindre victoire (de la 6e à la 13e journée).

 

Les sirènes G&B sortent les têtes de l’eau et maintiennent les Olympiens sous les eaux de l’Ogooué

 

Patrice Kouakou Kouadio (1er plan à gauche), inscrivant le premier but de la rencontre

 

 

Pour le compte des deux matches programmés samedi, 2 victoires sur 2 ont été enregistrés.

 

A 15h30 au stade Jean Koumou à Lambaréné, les joueurs de Charles Délicat sont parvenus à battre l’Olympique de Mandji sur le score lourd de 3-0. Patrice Kouakou Kouadio (3e), Van Kobo (9e) et Aston Iven Heheye 90+2e) ont fait trembler tour à tour les filets du gardien Portgentillais. Grâce à ce succès, le Stade Migovéen passe de la première place non relégable (12e) à la deuxième non relégable (11e). Les visiteurs eux, sont restés coincer dans la zone rouge, à la 13e place.

 

L’US Bitam se rebiffe et dompte les Stadistes de Mandji à domicile

 

Erwin Nguema Obame (capitaine -débout au premier rang à gauche) auteur du premier but

 

 

L’autre surprise de cette 13ème journée est la victoire des Bitamois en terre Portgentillaise sur le score de 2-0 au stade Pierre Claver Divounguy. Malgré leur handicap numérique depuis la première période, le capitaine Erwin Nguema Obame a sonné la révolte à la 85e minute avant qu’Arnold Dassin Nkoulou Eyaama (90+3e) n’achève le travail. Conséquence, les ‘’guerriers de Bitam’’ ont stoppé nette la mauvaise série de 3 défaites d’affilée au meilleur moment et surtout gagner 2 places au classement général en passant de 10e à 8e. Les poulains de Nicaise Ondeno eux, ont perdu 1 place au classement général en passant de 5e à 6e.

 

Au terme de la l3ème journée, l’ultime de la phase aller, le CF Mounana qui se savait déjà champion honorifique de la mi-saison, a capitulé pour la première fois de la saison, et qui plus est, face à son dauphin l’AS Mangasport. En perdant son statut d’invincibilité, il voit également revenir son rival à 3 points (en attendant son match en retard). Derrière le duo de tête, Akanda FC (3e) talonne le club de la Comilog et AS Pélican (4e) reste à portée aussi du club de la commune d’Akanda, tous deux à 3 points.

 

Au total, 16 buts (1 de moins que la journée précédente) ont été enregistrés sur les 7 rencontres disputées ; soit une moyenne de 2 réalisations par match.

 

Dans la course au soulier d’or, Moustapha Kouyaté (10 buts-Akanda FC) revient à hauteur de Diallo Malé (10 buts -AO CMS).