• Club_2c410f3d9f7938ceda5adb5c2bdcfd6bc97b0388b
  • Club_351fc4b88eb0793976eeb6aa542e6abd8e70cc3d8
  • Club_5e179d749057b5603e8471537b047b16ca3067f54
  • Club_651fc4b88eb0793976eeb6aa542e6abd8e70cc3d8
  • Club_7fd29f4422afb8fddf2645ddcdd68a59b32543274
  • Club_851fc4b88eb0793976eeb6aa542e6abd8e70cc3d8
  • Club_10f79bdf51d9e626d2c983510a8ed0e0d7b3975cff
  • Club_1351fc4b88eb0793976eeb6aa542e6abd8e70cc3d8
  • Club_18b655b7ce0f9b78f1d103f8a5d087df27b094c9da
  • Club_203cdfd5aeacbe0d350585d1175446d2be320f7bdf
  • Club_21165d79b1b0c6ebfbc2f1c7edd9be8628458d6f76
  • Club_228b2dbfd3687680721e33a4fda3fa48bd45ab3d74
  • Club_23767a94f57b8f579311fa6e7fb1de273f512367fc
  • Club_24d49e628bcac22b20cf7840e9ec8d5a37ad6faadd
Actualités
LIENS UTILES

FEGAFOOTCAFFIFA

SPONSORS
DIFFUSEURS OFFICIELS

Assemblée Générale Ordinaire - LINAF : Rapports adoptés à l’unanimité !

 

Les 24 délégués des clubs de première et deuxième divisions présents (sur les 26) à l’assemblée générale ordinaire de la Linaf ont approuvé à l’unanimité le rapport moral et financier du Bureau Directeur conduit par son Président Brice Mbika Ndjambou, marquant ainsi la fin des activités de l’exercice 2016-2017, samedi 21 octobre 2017 dans les locaux du complexe ‘’Le Beau Lieu’’ à Angondjé. 

 

 

Conformément à ses statuts et règlements en vigueur, la Ligue Nationale de Football Professionnel (Linaf) a tenu sa traditionnelle assemblée générale ordinaire ce samedi 21 octobre 2017 dans les locaux du complexe ‘’Le Beau Lieu’’ à Angondjé.

 

Une vue des intervenants à l'Assemblée Générale Ordinaire de la Linaf

 

 

Après une brève introduction de forme, au cours de laquelle le Secrétaire général de la Ligue nationale de football (Linaf), Charles Nzego a posé le cadre de la rencontre par l’appel des délégués présents  aux travaux  et « la présentation de l’ordre du jour », la parole est revenue au Président de ladite institution, Brice Mbika Ndjambou.

 

 Au nom des membres du Comité Directeur de la Ligue Nationale de Football Professionnel, ce dernier a procédé à la lecture minutieuse de son allocution de circonstance en indiquant d’abord que cette assemblée générale ordinaire est la dixième du genre depuis la mise en place de la Ligue Nationale de Football (LINAF) en 2007 après la cession de la compétition par la Fédération Gabonaise de Football à la LINAF. A ce jour, la LINAF a donc organisé cinq (5) championnats amateurs et cinq (5) championnats dans la version professionnelle depuis 2012-2013.

 

Le Président de la Linaf, Brice Mbika Ndjambou lors d'une phase de son intervention

 

 

Il a par la suite rappelé que « depuis le lancement du National Foot professionnel en 2012-2013, nos saisons ont toujours été émaillées de retard au démarrage, de coupures en plein milieu de la compétition avec des conséquences sur les dates initialement prévues. Il s’agit donc d’un énorme souci de calendrier et de régularité du championnat. Toute chose qui déteint sur la compétitivité, la visibilité, la crédibilité ainsi que la rentabilité de la compétition ».

 

En reconnaissant l’effort fourni par l’ensemble des clubs qui sont allés jusqu’au bout de la compétition malgré un retard de paiement conséquent et encore pendant jusqu’à ce jour, il a exhorté chaque club à s’organiser pour se faire identifier par sa ville, son quartier, ses supporters, ses actionnaires. Il s’agit maintenant de trouver les mécanismes d’intéressement et fidélisation des personnes identifiées à chaque club par le truchement du ‘’douzième homme’’, avant de compter sur les spectateurs innocents et inattendus.

 

Une vue des délégués des clubs de D1 et de D2 présents à l'AG Ordinaire de la Linaf

 

 

A propos de la saison 2017-2018 qui sera marquée sur le plan mondial par l’organisation de la 21e édition de la Coupe du monde en Russie à partir du 14 juin 2018, il a indiqué que le calendrier devra faire l’objet d’un respect scrupuleux, afin de ne pas éprouver les athlètes avec des séances de rattrapage des journées de championnat organisées en express. A cet effet, les dates du samedi 28 octobre et samedi 4 novembre 2017 ont été retenues comme celles du démarrage du National Foot 1 et 2. En aval, les 13 et 19 mai 2018 clôtureront les compétitions. A l’approche imminente de la date du démarrage, tous ces éléments nous amènent à poser la question centrale de savoir « si ces prévisions seront-elles respectées ? A l’évidence, le National Foot 1 et 2 ne reprendront que lorsque la situation financière sera réglée.

 

Après les interrogations du Président de la Linaf, le tour est revenu à son secrétaire général, Charles Nzego, de dresser le bilan des activités de l’exercice 2016-2017. Cette présentation a été complétée par une série de questions/réponses entre les participants avant l’adoption à l’unanimité du rapport moral par les 24 délégués des clubs de D1 et de D2 présents.

 

Dieudonné Moussirou Bouka, responsable du cabinet Cifeca, par ailleurs chargé de la surveillance des comptes de la Linaf a lui exposé, à la suite du Président de la Linaf, sur le rapport financier de l’exercice passé tout en apportant à la fois des éclaircissements sur les points liant l’exercice précédent à celui-ci. Pierre Laurent Tamo, commissaire aux comptes de la Linaf a terminé cette partie par une certification des comptes de l’exercice soumis à leur analyse tout en levant la réserve portée à l’exercice précédent.

 

L'intervention de Dieudonné Moussirou Bouka (Responsable du cabinet Cifeca), Chargé de la surveillance des comptes de la Linaf

 

 

Deux interventions qui ont été aussi complétées par une série de questions/réponses entre les participants avant son adoption, une fois de plus, à l’unanimité par l’ensemble des délégués présents.

 

Cette approbation générale des bilans moral et financier a permis au Président Brice Mbika Ndjambou d’évoluer ensuite vers le dernier point à l’ordre du jour : les perspectives pour la nouvelle saison avec notamment une nouvelle compétition à savoir, ‘’la Coupe de la Ligue’’. A ce sujet, et au regard de ce qui se fait sous d’autres cieux et ce malgré un contexte économique mondial et national peu reluisant, « nous devons trouver un nom très symbolique à cette compétition afin de lui donner un cachet  particulier tant sur le plan organisationnel que des sponsors », a indiqué ‘’BMN’’.

 

Pierre Laurent Tamo (débout), commissaire aux comptes de la Linaf lors de son intervention

 

 

Au nombre de mesures avant de clôturer les travaux, l’ouverture du nombre des joueurs étrangers illimité par club a été approuvée par l’ensemble des délégués (à condition d’aligner cinq jours sur la feuille de match) et la mesure portant sur le poste de gardien de but réservé exclusivement aux joueurs gabonais n’a pas connu de changement. Une décision qui sera scrutée en fonction des résultats statistiques en fin de saison prochaine. Enfin et selon le règlement du National Foot 2, qui prévoit que le National Foot 2 peut se jouer avec un nombre de clubs compris entre 8 et 12, si le tournois de la montée n’a pas lieu avant le démarrage des compétitions, le nombre des clubs prenant part au championnat de D2 sera de 10 clubs cette saison 2017-2018.